Histoire du Maître de Thé

Un jour, un professeur de philosophie se rendit auprès du Maître Zen Nan-In pour l’interroger sur Dieu, la méditation, et mille autres choses. Nan-in l’écouta en silence et lui dit :
- Vous venez de loin et vous avez du gravir cette haute montagne pour arriver jusqu’ici. Permettez-moi de vous offrir du thé. »

La tête bourdonnante de questions, le professeur fut contraint d’attendre que l’eau se mette à chanter sur le feu et que l’arôme du thé se répande dans la pièce. Le maître lui dit :
- Encore un peu de patience, ne soyez pas pressé. Qui sait, la tasse de thé résoudra peut-être vos questions… »

Le professeur commença à se demander s’il ne perdait pas son temps. Ce moine était bizarre et sans doute avait-il entrepris ce long voyage pour rien. Comment la réponse à des questions spirituelles pouvait-elle se trouver au fond d’un bol de thé ? Mais il était vraiment épuisé et il accepta l’offre du maître avant d’entamer le voyage du retour.

Nan-In apporta la bouilloire et versa du thé dans la tasse de son visiteur. Bientôt, le liquide déborda et se répandit dans la soucoupe. Et Nan-In continuait de verser. Le professeur s’écria :

- Arrêtez ! ne voyez-vous pas ce que vous faites, la tasse est pleine, la soucoupe aussi !

- Je voulais vous montrer exactement la situation dans laquelle vous vous trouvez, dit Nan-In. Votre esprit est plein à raz bord d’interrogations et de pensées de toutes sortes. Il n’y a plus la moindre place dans cet esprit-là pour recevoir une réponse de ma part. Dès que vous avez franchi le seuil de cette maison, le flot de vos questions s’est déversé partout et a inondé mon logis. Rentrez chez vous, videz votre coupe et revenez plus tard, lorsque vous aurez ménagé un peu d’espace en vous-même.

Osho Rajneesh, Tarot : page 60
 

Ce contenu a été publié dans Histoires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire