L’Avare et le Dragon

Il existait un jour un avare très riche.
La précision est importante car il existe aussi des avares pauvres.
Et il habitait un village situé assez près de l'antre d'un dragon.

Chacun sait à quel point les dragons sont avides d'amasser de l'or, et qu'ils n'hésitent jamais à le voler, le cas échéant.
Voilà pourquoi notre avare très riche était en plus un avare angoissé. Il avait une peur bleue que le dragon apprenne où se trouvait son or et vienne le dévaliser.

Au bout de quelques années, ses angoisses étaient devenues telles que la perte éventuelle de son or lui paraîssait presque une épreuve dérisoire à côté de l'enfer quotidien que ses angoisses lui faisaient vivre. Après avoir tourné le problème dans tous les sens, il alla consulter un ermite connu pour sa sagesse et lui posa la question de savoir comment se débarrasser de ses angoisses.

L'ermite lui dit :
- Débarrasse-toi de ton or. C'est sur lui que reposent tes angoisses.
- Mais non ! C'est le dragon qui me fait peur !
- C'est le fait d'être volé qui te fait peur. Le dragon ne te ferait pas de mal.
- Tu as raison, reconnut l'avare. Mais alors, comment faire ?
- Accepte-tu de te défaire de ton or ?
- Non.
- Accepterais-tu de le confier à la garde du meilleur gardien qui soit ?
- Certainement.
- Alors, confie ton or au dragon. Il ne pourra pas te le voler !
- Mais mon or ne sera plus à moi !
- Il ne l'a jamais été, répondit l'ermite. Tu penses qu'il t'appartient, et tu crois qu'il est nécessaire à ton existence. Tu as peur qu'en le perdant, ta vie perde son sens. Tant que tu vis ainsi, tu ne possèdes pas ton or, c'est lui qui te possède...

Question : Les pensées et les émotions sont comme l'or de l'avare...
Elles donnent l'impression d'exister....
Tu connais déjà ta peur.
Mais as-tu fait la connaissance directe du Dragon ?
 

Ce contenu a été publié dans Histoires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire