Le soleil en face

(D’après un enseignement de HuiNeng, [ jap : Eno]
6ème Patriarche du Chan (638-713 après JC)

Lorsque vous regardez le soleil en face,
Vous ne pouvez pas le voir.
A ce moment précis
Vous ne pouvez même pas sentir sa chaleur.
Seul l’éblouissement se produit ;
Il paralyse la production ordinaire des pensées.
Vous êtes obligé de fermer les paupières pour protéger vos yeux.
Cette réaction est automatique
Et de cela, vous n’avez la plupart du temps pas conscience.

Lorsque vous tournez le dos au soleil,
Vous pouvez ouvrir les yeux normalement.
Vous pouvez sentir la chaleur du soleil dans votre dos.
La production normale des pensées a lieu
sans éblouissement ni paralysie.
Vous pouvez contempler ce qu’éclaire la lumière
parce qu’elle est derrière vous.
Cette réaction est automatique ;
Et de cela non plus, vous n’avez la plupart du temps pas conscience.

La plupart des activités de votre esprit
Vous sont inconnues.
Elles sont comme en ombre.
Parce qu’elles sont automatiques,
Elles vous semblent normales.
Et parce qu’elles vous semblent normales,
Vous ne pensez pas à les observer.
Parce que vous n’en êtes pas conscients,
Elles dirigent toute votre vie.

Observer sans bavardage
L’activité automatique de l’organisation mentale ,
Voilà ce que j’appelle « passer en conscience ».
Voilà une bonne façon d’amener votre esprit ordinaire
À fonctionner en esprit d’éveil

Contempler les activités ordinaires de l’esprit,
Voilà une non-activité extraordinaire.
Voir les choses telles qu’elles sont,
Voilà une certitude non ordinaire.

Recueillement, conscience et connaissance
Fonctionnent ensemble.
Tout ce que vous percevez du monde
Est une création de votre propre esprit.

Il n’existe pas d’événement inquiétant.
Seules vos inquiétudes existent.
Ce sont vos interprétations qui s’expriment.

La porte du jardin ouverte,
Le reflet du soleil dans une flaque d’eau.
 

Ce contenu a été publié dans Histoires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire