Le son sacré

Un voyageur s'était lancé dans un long et dangereux voyage sur les hauts plateaux du Toit du Monde dans le but de faire une étude sur la puissance de la musique en général, du son, en particulier et de ses utilisations dans le domaine religieux.

C'est ainsi qu'il visita de nombreux monastères et notamment un où il trouva ce qu'il cherchait.
Une trentaine de moines étaient installés devant un mur, totalement immobiles, et répétant inlassablement d'une voix très grave et très profonde le même son. Le voyageur demanda au moine qui l'accompagnait ce qu'ils faisaient :

- Ils répètent le Son Sacré.
- A quoi cela sert-il ?
- A trouver Dieu, dans le meilleur des cas.
- Et autrement ?
- A obtenir des pouvoirs extraordinaires. Par exemple, la clairvoyance, ou la lévitation, ou le pouvoir de faire pleuvoir ou de prédire l'avenir...

Un peu à l'écart, se trouvait un moine, assis en position du lotus, immobile à quelques pieds au-dessus du sol, et dont le corps rayonnait d'une lumière bleue et dorée. Très intrigué, le voyageur demanda :
- Et celui-ci, qui est à part et qui ne fait rien, il ne répète pas le Son Sacré ?
- Non.
- Et pourquoi ?
- Il n'a jamais fait les choses normalement. Il ne faut pas faire attention à lui. Il est sourd et muet.
 

Ce contenu a été publié dans Histoires. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire