Leçon n°25 – Le Massage du Calme Mental

Historique

 

Le Massage du Calme Mental® (MCM) a été créé pour accompagner les techniques que j’utilisais dans mon métier de psycho-analyste jungien depuis 1980. Je l’avais dans un premier temps appelé Massage de Relaxation Profonde pour mettre l’accent sur le résultat principal obtenu.

Depuis longtemps, j’avais remarqué qu’il n’était pas possible d’aider quelqu’un à voir clair dans ses phénomènes mentaux et dans sa vie en général tant que ses ‘dimensions corporelles’ ne fonctionnaient pas de façon correcte. « Voir clair » signifie avoir un accès conscient au processus d’intériorisation. Or, l’exercice psychanalytique classique ignore les dimensions corporelles et ce n’est pas vraiment son domaine. Le vocabulaire des ‘psy’ en témoigne qui parle de ‘travailler sur le corps’ comme un domaine mystérieux et étranger. Et c’est bien souvent le cas…

Issus d’Orient ou d’Occident, les massages de bien-être classiques que j’avais appris et que j’utilisais dans ma pratique analytique et thérapeutique ne me donnaient pas de résultats vraiment satisfaisants. Ayant le plus grand mal à définir le genre de malaise que je ressentais, mais ne sachant pas vraiment quoi ni comment chercher, je me suis remis à observer et à étudier les massages "en général" pour essayer de trouver ce qui ne me satisfaisait pas.

À force d’observer, j’ai fini par m’apercevoir que les massages ordinaires de type cabinet (para)médical ou cabine d’esthétique (notons la proximité de langage…) se limite à tripoter de la barbaque de façon plus ou moins « scientifique » dans le premier cas et plus ou moins « technique » dans le second. 

Je veux dire que je (1980) n’avais jamais rencontré un(e) praticien(ne) de massage capable d’expliquer à son (ou sa) client(e) que le bénéfice du massage dépend en  grande partie de l’état de conscience dans lequel le (ou la) dit(e) client(e) se trouve. Je n’en avais trouvé aucun(e) capable de "regarder" voire de modifier son propre état de conscience et encore moins de l’enseigner.

Inutile d’espérer du côté kinésithérapie ou même ostéopathie, ces techniques d’inspiration médicales traitant du soin mécanique des pathologies du ‘corps’ étant conditionnées par une pensée médicale limitée et inapte à aborder une connaissance globale de l’humain.

Ce n’est un secret pour personne : les praticiens médicalisés apprennent inconsciemment dans leur formation standard à traiter « un corps » (et à se traiter eux-mêmes !) comme s’il n’y avait [pas une] personne [consciente] dedans. Pour leurs patients, ce n’est peut être pas grave, mais pour ceux que j’ai rencontrés, cette ignorance pose un vrai problème qui peut transformer une vraie vocation en un véritable enfer de non sens quotidien.

Dans tous les massages standards, l’attitude mentale ordinaire reste agitée, le bruit intérieur reste permanent.  Quelle que soit l’habileté technique du praticien X ou Y à détendre « le corps », personne ne pourra tirer vraiment profit d’un massage ou d’un soin quelconque si le bavard intérieur ne s’arrête pas, si l’esprit ordinaire n’est pas laissé au vestiaire,  si la conscience du présent n’existe pas, trop polluée par les bavardages et les regrets à propos du passé, les bavardages et les craintes à propos de l’avenir.

À l’époque, je me posais donc 3 questions :

1°) Comment faire pour apprendre à quelqu’un à se remettre simplement ‘bien dans sa peau’ en cessant de fonctionner sur la coupure corps/esprit ?

2°) Comment faire pour que les praticiens (dont je faisais partie) puissent cesser de se détruire à petit feu, donner un sens à leur métier, et apprennent à se reposer en travaillant ?

3°) Comment faire pour comprendre en profondeur les vrais mécanismes du stress et trouver enfin de vrais moyens d’agir au lieu d’en rester à des bavardages d’experts qui ne débouchent sur aucun résultat efficace ?

En 1995, après 15 années d’études et d’entraînement en Ostéopathie, Taoïsme et dans les bouddhismes Zen et Tibétain, j’ai pu trouver 2 chaînons manquants.

a°) Un adage taoïste qui dit : « Là où se trouve l’Attention, là se trouve la Conscience. »

b°) Le concept de « Conscience Corporelle », (voir leçon 15 : 9 consciences) presque toujours inconnu de nos dictionnaires et donc, de notre pensée standardisée occidentale qui continue à se réduire le plus souvent aux seuls domaines visibles, visuels, verbaux et intellectuels.

Cette découverte en a amené 2 autres :

-    lorsqu’il n’y a pas de conscience, il n’y a pas de relation. Autrement dit, la qualité de la relation entre deux personnes dépend de la qualité de leurs états de conscience et de leur présence effective ici-maintenant.

-    lorsqu’il n’y a pas de conscience, il n’y a pas d’apprentissage, pas de progrès, pas de connaissance possible. Et à mon sens, pas vraiment de dimension d’humanité.

En temps d’activité/travail ordinaire, la plupart d’entre nous n’a conscience ni de sa plante des pieds, ni de sa façon de marcher, de sa position assise, ni de la tension des épaules devant l’ordinateur, ni de sa respiration, ni de son niveau ordinaire d’inquiétudes, d’angoisses, de tension, ni même de cette curieuse crispation généralisée qui est notre lot commun. Cette inconscience corporelle ordinaire est liée au fait que notre activité mentale est constamment projetée vers l’extérieur et que l’idée même d’une attention tournée vers l’intérieur est étrangère à notre culture.1

L’école ignore tout de cette réalité qui n’a rien à voir avec le sport et il n’existe aucun enseignement occidental efficace officiel à ce sujet. Les conséquences psycho-physiologiques de l’inconscience corporelle ont beau être méconnues, leur impact sur le bien être et l’état de santé ordinaire est considérable et prend des formes très variées. De même que la plupart des enfants ont peur du noir et de l’inconnu, notre organisme fabrique automatiquement une quantité de peurs, d’inquiétudes et d’angoisses qui sont justement liées à notre ignorance corporelle. La technique du MCM est conçue pour dénouer en douceur les tensions résultantes.


Fiche Technique

Le Massage du Calme Mental® (MCM) constitue une véritable nouveauté technique, en ce qu’il travaille sur la mise en place ou la restauration globale des conditions naturelles de l’activité mentale qui permettent à quelqu’un(e) de vivre son existence en conscience corporelle, avec suffisamment de sentiments de tranquillité, de sécurité, de bien être et de dignité personnelle.

Le MCM fonctionne comme un apprentissage et comme un entraînement de conscience corporelle. Méthode préventive de yoga, de bien-être et de santé, il n’est pas destiné à soigner des maladies relevant de la médecine ou des pathologies mentales. Il est fait pour des gens ‘normalement’ bien portants.

Le fait que des effets thérapeutiques puissent se produire à terme est une conséquence logique  d’une remise en ordre globale de l’activité mentale. Cette technique pédagogique étant dépourvue de tout caractère médical, ces effets thérapeutiques ne sont pas le but recherché et ne doivent en aucun cas lui être attribué.

Comment fonctionnent pour chacun la douleur, la souffrance, ainsi que les somatisations classiques qui les suivent (stress de moyenne et longue durée, problèmes de peau, maux de ventre et de dos, état dépressifs chroniques etc.) ? Comment en prendre conscience ? Comment apprendre à se détendre vraiment et à lâcher prise ? Le MCM répond de façon expérimentale, individuelle et intime à ces questions.

Les effets de l’entraînement du MCM sont particulièrement adaptés pour accompagner les sportifs et les artistes de haut niveau dans la recherche de leur performance physique et ‘mentale’. Pour eux, le résultat de l’entraînement au Calme Mental signifie une spectaculaire diminution du bavardage mental, du trac, du stress avant, pendant et après  les compétitions et une véritable maturation des domaines sentimentaux, émotionnels et affectifs.

Sur le plan de la résistance aux états de Stress Longue Durée majeurs survenant au cours des maladies graves (ALD), ces effets permettent à un(e) client(e) ou à un(e) praticien(ne) de cette technique d’aborder les traitements lourds et de survivre à leurs conséquences avec le maximum de détente, d’habileté et bien-être possibles.

  

Les effets directs

- arrêter le « petit vélo dans la tête » et la « machine à penser »,

- atteindre très vite des niveaux de détente et de bien-être très profonds,

- ressentir des perceptions corporelles correctes et véritables, qu’elles soient agréables ou pas,

- casser les processus chroniques de fatigue, d’inquiétude, de peur, d’angoisse et de dépression,

- soulager les effets secondaires et tertiaires des traitements de choc hospitaliers,

- survivre le mieux possible à l’épreuve d’être le conjoint et/ou le proche désorienté,

- dénouer les tensions profondes issues des situations de stress à moyen et long terme,

- fournir aux praticien(ne)s les moyens d’accueillir leurs client(e)s et de prendre soin d’eux sans et stress en se ressourçant eux-mêmes, ce massage de Relaxation Profonde étant aussi conçu pour que chacun en tire le maximum de bénéfice !


Bénéfices secondaires éventuels 

- Apaisement général des agitations et perturbations mentales ordinaires,

- Remise en place des systèmes de défense psychiques,

- Maintien et au soutien du système immunitaire,

- Disparition de processus compensatoires et de blocages psychosomatiques normalement inaccessibles.


Origine des Méthodes

Sans aucun lien avec la médecine occidentale, mais… 

- La finesse du Taï-chi-chuan avec :             

La conscience subtile, la lenteur et l’énergie des mains,

- La sagesse Tibétaine avec : 

La puissance d’entraînement des visualisations et des rituels,

- La puissance du Zen avec :                       

La méditation classique au service de la conscience corporelle,

- L’intelligence ostéopathique avec :

La conscience des logiques organiques des compensations.

  

Objectifs techniques  

- Interrompre les processus de Stress Longue Durée,

- Découvrir les techniques du Toucher de Conscience Corporelle®,

- Développer l’attention, la conscience et la présence,

- Enseigner la découverte des sensations ordinaires et subtiles,

- Mettre en place l’Entraînement du Calme Mental®,

- Apprendre à observer et à réguler le « bavardage intérieur »,

- Apprendre le jeu des processus de perception,

- Structurer en profondeur le schéma corporel,

- Harmoniser l’organisation énergétique ordinaire,

- Équilibre et harmoniser l’énergétique personnelle et professionnelle des praticiens et aussi des clients,

- Comprendre les fondements des méthodes préventives de santé mentale et d’évolution de la conscience.

 

Les Spécificités du MCM 

- Outil par excellence d’arrêt du stress moyen et longue durée,

- Outil d’entraînement à la pacification de l’esprit,

- Aussi reposant pour les praticien(ne)s que pour les client(e)s !

- Entraînement évolutif; chaque séance amplifie la précédente,

- Il ne possède aucune caractéristique des massages médicaux définis par le Décret du 16 août 1985,

- Il n’utilise aucune technique de friction, de malaxage, de pétrissage ou de manipulation musculaire,

- Il n’use d’aucune mobilisation ou stimulation méthodique, mécanique ou réflexe,

- Il n’y a pas d’huile, pas de produit annexe, aucun accessoire, en bref, aucun produit susceptible d’altérer le toucher,

- La qualité énergétique du toucher naturel est recherchée et utilisée au maximum,

- Ce toucher naturel s’appelle le Toucher de Conscience Corporelle®,

- Son apprentissage et son exercice ont lieu les yeux fermés,

- Ne convient pas à ceux que leur santé psychique n’intéresse pas.

  

Le déroulement d’une séance

Pendant 80% de la séance de massage, la praticienne (ou le praticien) parle et guide sa cliente (ou son client). Cela nécessite pour elle une attention et une présence forte et continue. Elle emploie le Toucher de Conscience Corporelle ® auquel elle a été formée. La personne massée est pilotée par la praticienne pour éviter tout effort superflu. Pour les deux, chaque séance est un véritable entraînement personnel à la paix de l’esprit.


Une technique vraiment à part

L’efficacité d’une séance de M.R.P. dépend de la qualité du Calme Mental de la praticienne (ou du praticien).

Le MCM a été mis au point en cohérence rigoureuse avec l’enseignement traditionnel. En conditions traditionnelles et hors massage, la réalisation du calme mental demande plusieurs années d’entraînement journalier. Il permet d’expérimenter les bénéfices du Calme Mental ; mais seul l’entraînement peut les pérenniser.

Comme tout apprentissage, celui du MCM demande une véritable dynamique personnelle d’évolution. Il a été au départ surtout conçu pour le soutien des professionnels qui travaillent au service des autres. Il est particulièrement utile comme hygiène de bien être et ressourcement énergétique au quotidien. Il enseigne des méthodes de prise de conscience des sensations et de pacification des émotions. Avec la Conscience Corporelle, il enseigne les moyens de tenir la bonne distance avec  la souffrance.


Les principales utilisations (2009) du MCM

L’Entraînement de Conscience Corporelle des Gens du Spectacle, des Artistes, des Musiciens et des Sportifs de haut niveau ; Le complément des Cures de Psychologie Analytique Jungiennes ; La formation professionnelle des Analystes et « Praticiens du corps » à la Conscience Corporelle ; La prévention et l’arrêt des états de Stress à moyen et Long Terme ; La prévention des épisodes dépressifs  et l’accompa-gnement des personnes les traversant; La pacification des émotions et la stabilité des sentiments avant les opérations chirurgicales ; L’atténuation des angoisses issues des effets secondaires et tertiaires toxiques des traitements des cancers et autres A.L.D.


Contre-indications

Le MCM est une technique réservée aux personnes jouissant en principe d’une bonne santé mentale. Il est donc strictement déconseillé aux personnes qui souffrent de troubles psycho-pathologiques chroniques. Il est également déconseillé aux personnes que leur tranquillité et leur santé mentales n’intéressent pas.


Remerciements et Parrainage :

La plupart des théories, techniques et pratiques qui ont été transcrites et adaptées pour la création et l’enseignement du MCM ® et du Calme Mental ®  sont issues du Bouddhisme Tibétain. En remerciement, l’institut Diamant soutient notamment l’A.E.T. (Aide à l’Enfance Tibétaine), Association parrainée par S.S. le Dalaï Lama, Site : www.a-e-t.org.


Réserves légales

L’institut Diamant ne peut être recherché en responsabilité pour les désordres et les dommages de toute nature pouvant être causés par des professionnels non certifiés et non expressément habilités par lui pour exercer le Massage du Calme Mental®  et  l’Entraînement du Calme Mental®. Le détail des méthodes employées pour son enseignement et son exercice constitue un ensemble de savoir-faire protégé qui ne peut être transmis que par enseignement direct dans le cadre exclusif de la Formation Diamant®.


_____________________

1 Voir leçon 24 : Le Processus d’Intériorisation

Ce contenu a été publié dans Leçons, avec comme mot(s)-clef(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire