03 – Prendre Conscience Mode d’emploi

« Prendre conscience » ne désigne pas l’acte de saisir une chose mais le résultat d’un processus mental d’ouverture, de réceptivité tranquille et d’apprentissage actif dont voici une représentation en 14 étapes, ou « moments » de conscience. Ce texte ne fonctionne pas comme un règlement d’existence qu’il faudrait appliquer de façon aveugle. Chaque paragraphe correspond à la description d’une expérience que j’ai faite et décrite pour que chaque élève du Travail de Conscience puisse à son tour disposer d’une carte la plus fiable possible lorsqu’il contemple le jeu ordinaire de son activité mentale.

Cette ‘carte’ est structurellement conforme aux processus

1°) d’individuation (établi par C.G.Jung),

2°) de conscience d’abstraire de la Sémantique Générale (établi par A. Korzybski),

3°) des pratiques du Non-Agir et du Non-Attachement, (bouddhisme Vajrayana).

 

1.  Lâcher prise (début)        laxare         ‘Re-laxer’ les tensions, expectations vers le ‘futur’

En-conscience-Ici-maintenant, Arrêter / Cesser de faire, de vouloir et de suivre sans discernement les préoccupations automatiques et inconscientes habituelles qui empêchent le libre jeu de perception des niveaux d’attention et le discernement des niveaux d’abstraction. La Procédure de StopUrgence sert à obtenir ce résultat.

2.  Laisser advenir   ad-venire     Ne pas chercher à saisir /retenir ce qui se produit

En-conscience-Ici-maintenant, sans attente ni interprétation, sans « je veux » ni « je prends », configurer une attention flottante, vigilante et disponible à ce qui se passe. «  Vivant(e) et stable dans l’impermanence, je laisse en conscience le monde tourner sans moi. » Quelle que soit la posture visible, la Posture intérieure de méditation (voyager au milieu) sert précisément à obtenir ce résultat.

3.  Contempler    cum-templare       Faire un temple avec tout ce qui se passe (dedans/dehors)

En-conscience-Ici-maintenant, à partir de la Conscience Rouge, régler une perception non-impliquée de tous les environnements en attention 5ème (synthèse des attentions 1 laser, 2 panoramique, 3 bibliothèque, 4 corporelle). Contempler en ‘vision grand angle’ un coucher de soleil lorsque le soleil a disparu. La Configuration Mentale Apprentissage, sert précisément à obtenir ce résultat.

4.  Abstraire   Ab-tractare       Tirer hors de, extraire un ‘contenu’ (matériel/immatériel)

En-conscience-Ici-maintenant, je suis conscient(e) que 1°) mon organisme-comme-un tout sélectionne seulement certains éléments de ‘la réalité’, 2°) il projette mes/ses fonctionnements sur le monde, 3°) mes/ses croyances [in]conscientes conditionnent mes observations, 4°) je ne peux pas tout observer, pas tout par-faire, pas tout per-savoir, et pas tout co-naître et 5°) je fonctionne la plupart du temps en aveuglement spécifique et en ignorance fonctionnelle de tout cela.

5.  Observer     ob-servare         Se mettre au service de ce qui est devant, de ce qui advient 

En-conscience-Ici-maintenant, je suis conscient(e) que les mots Matériel/ Immatériel, Dedans/Dehors, Visible/Invisible, Conscient/Inconscient etc., conditionnent une pensée binaire limitée, réductrice, sclérosante et source d’erreurs. « Aucune activité verbale ne doit venir troubler le processus organique d’observation. Ce n’est pas le moment de parler mais de percevoir sans mot. »

6.  Exprimer        ex-primere                Pour la première fois, faire sortir en pressant, en serrant

En-conscience-Ici-maintenant, je laisse agir le processus d’association en Attention 3ème et je prononce des mots à propos de ce que j’ai contemplé, observé, ressenti, éprouvé, etc. Je nomme, je désigne, ce qui se passe. En vrac et sans interprétation, je recherche des verbalisations de structure semblable à mes perceptions. Ce faisant, le vécu immédiat et inconscient, émotionnel et sentimental, etc., se trouve ‘dé-chargé’.

7.  Décrire        de-scribere           Séparer par l’écriture les mots des faits et des événements

En-conscience-Ici-maintenant, j’écris de façon précise et conforme à mes observations le résultat conscient des étapes 1 à 7. Cette étape (écrite) a pour objet de mettre de l’ordre aux niveaux des représentations non-verbales conscientes et inconscientes, de les discriminer, de les classer et de prévenir la fabrication des croyances automatiques qui se forment ‘naturellement’ à partir des ressentis précédents.

8.  Laisser décanter  de-cantare    contempler  la séparation des ‘fluides’ et des ‘solides’

Veut dire : laisser passer du temps pour permettre le dépistage des différents niveaux d’aveuglement spécifique (réactions conditionnelles, émotions, sentiments, affects,  etc.). et la mise en place ‘cellulaire’ du travail de conscience aux niveaux silencieux. Rien à faire de particulier. Par définition, tout ceci se fait tout seul. Conscience du processus nécessaire et suffisante. Reprendre le travail à la première ‘envie’ qui se présente.

9.   Évaluer         ex-valere        discerner la valeur, ce qui permet d’aller bien (ou pas)

Veut dire : 1°) Poser la question préalable : « Comment les conditions sont-elles remplies pour que j’envisage de m’impliquer/investir dans ce qui se présente ? » Et contempler l’état actuel des situations-contextes 2°) Poser la question de fond : « Est-ce que cette orientation/situation globalement me plaît assez pour j’y participe vraiment ? »

10.   Vérifier         veri-ficare                     faire du vrai, ici-maintenant en contrôlant

Veut dire : contrôler la cohérence de structure entre carte et territoire, càd que « ce que je sais », « ce que je vois » et « ce que je crois » doivent au final se trouver en accord suffisant avec ce qui se passe jusqu’à juger que « ma connaissance est suffisamment conforme à ce qui se passe aux niveaux objectifs et silencieux pour que je puisse lui faire confiance ». Au moins provisoirement et jusqu’à ce que ça change.

11.   Admettre      ad-mittere                                        aller vers ce qui a été mis devant moi

Veut dire : Cesser de croire à toutes les attentes, suppositions, inférences, ‘sijorèsus’ , espoirs, désespoirs, malaises, contrariétés et autres perturbations mentales relatives à ce que j’ai pu vérifier. « Je choisis de croire que la situation est telle que je l’ai décrite et vérifiée. Il me reste à surveiller le risque inconscient d’y croire comme à un absolu fixe et définitif. » 

12.   Intégrer        in-tegere                            faire entrer le jus dans la trame du tissu

Veut dire : Laisser passer du temps pour permettre aux nouvelles données de fusionner aux niveaux silencieux et inconscients avec les anciennes, et de modifier les fonctionnements ordinaires de mon organisme comme un tout sans « je veux » ni effort particulier. Rien à faire. Conscience du processus nécessaire et suffisante.

13.   Décider          de-caedere                                    couper en deux, trancher, séparer

Veut dire : Donner le point de départ en actes d’une nouvelle orientation (karma) en jugeant de ce qu’il y a lieu de faire (ou ne pas faire) en ayant mesuré et accepté les résultats probables de l’ensemble du processus. La suite devra être assumée.

14.   Lâcher prise (fin)     abandonner la saisie, la tenue, la tension, la crispation… du passé

Veut dire : ne pas se cramponner au résultat de ce qui précède comme à une certitude. Rester conscient que tout peut changer, même ce qui semble le plus sûr et le plus solide. « Je fais de mon mieux avec ce que je sais et ce que je sais faire aujourd’hui. Je n’ai pas de pouvoir sur ce que j’ignore. Demain est un autre jour. »

         * * *

Ensuite, retour à la case départ pour le prochain événement. Et enfin, ne jamais oublier que la structure subtile du terme « prendre conscience » signifie « prendre feu » , pas à prendre la fuite ni une cuite ! C’est la conscience qui me prend ! 

Nota bene : cette description en 14 étapes ne traite pas des processus de mise en œuvre  de la prise de conscience ni des effets de transmutation énergétiques et émotionnels qui se produisent aux niveaux silencieux pendant le processus.

Ce contenu a été publié dans Modes d’emploi. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire